Mellier (Léglise)

Les forges de Mellier

Classement :13/10/1980
Ancien site industrielle de la riche période sidérurgique luxembourgeoise du XVIIIè s.
Découvrez ce bâtiment insolite…
C’est en 1615 que naît l’idée de construire une forge à Mellier. Deux ans plus tard, les bâtiments sont sortis de terre et le haut fourneau est mis en service et les premiers tests révèlent des produits de qualité. En 1730, l’étang est agrandi et la fonte, à l’arrêt depuis près de cent ans, reprend du service jusqu’à la fin du siècle. En 1805, l’hégémonie des bassins liégeois et carolo sonnera le glas de l’activité de la région laissant des stigmates profonds dans le paysage forestier jusqu’en 1854 et l’introduction de l’épicéa suite à la promulgation du code forestier qui a pour but de restaurer les forêts.
Introduction :
Le site des forges de Mellier est un lieu rempli d’histoire qui a eu l’honneur d’être classé depuis 1980 sur la liste du patrimoine exceptionnelle de Wallonie. Nous pouvons y voir d’ancien vestige composé de pierres de schiste datant du 17e siècle. Les forges sont un véritable témoin de l’architecture industrielle ardennaise. Elles se trouvent le long de la rivière le Mellier, au milieu de la forêt d’Anlier à +/-2km du village même.
Le carrefour :
L’emplacement du site des forges n’est pas anodin, en effet sa situation est idéale car il se trouve au carrefour de trois éléments essentiels pour l’industrie de cette époque : l’eau, le charbon de bois et le minerai. Les roues placées sur la Mellier permettaient de créer de l’énergie hydraulique activant les martinets, les soufflets et autres bocards. La vaste forêt ardennaise prodiguait du charbon de bois indispensable pour le fonctionnement des hauts fourneaux et de l’affinerie. Les minerais, eux, étaient extraits en Lorraine à Vance.
Son histoire :
C’est en 1617, que François de Gorzée ainsi que son associé Pierre Goens commencent à construire deux forges, un fourneau à fonder des minéraux, une fonderie et deux étangs afin de mettre en valeur les forêts de Mellier grandes fournisseuses de bois morts. Le site de « Mellier-haut » accueille la première usine des forges en 1619 mais c’est seulement en 1750 que celles-ci arrivent à leur apogée pendant 30 ans grâce à la fusion des forges hautes et basses. C’est la Révolution française qui mettra malheureusement un terme à leurs développements, la sidérurgie au bois ne survit plus face aux hauts fourneaux au coke de Liège et Charleroi, et malgré de nombreuses tentatives, les forges ne retrouveront jamais leurs abondances d’avant. Durant toute leurs histoire les forges de Mellier ont connu de nombreux propriétaires, d’indivisions ainsi que divers procès. En 1951, le domaine devient propriété de l’État et ensuite de la région wallonne.
Visible depuis l’espace public
Équipements
Contact :

M. Laurent

Tél:+32(0)63 43 34 84

rue de la Gare , 25
6860-Mellier

Activités

Découverte des forges de Mellier

Services
Visite guidée sur rendez-vous
Horaires
Toute l'année